Soutien au peuple grec

All the versions of this article: [Deutsch] [English] [Español] [français]

La crise, la résistance, les alternatives

L’Europe est en plein marasme. Malgré les voix rassurantes qui prévoient déjà la sortie de crise, les détériorations des conditions de vie et de travail continuent. La pauvreté et la précarité s’accroissent dramatiquement sur tout le continent. L’Europe sociale n’est pas à l’agenda des décideurs politiques.

Pourtant, le mouvement social ne baisse pas les bras. Au contraire, il s’organise et prend de l’ampleur. Pas assez pour s’opposer fermement aux politiques antisociales, mais des signes encourageants se font jour.

La résistance commence à porter ses fruits, aussi en termes politiques. De nouvelles forces progressistes voient le jour et reprennent un peu des espaces perdus jadis. De nouvelles propositions pourraient amener des changements démocratiques en Europe

La situation en Grèce est particulièrement importante. Aujourd’hui, un parti aux idées progressistes peut espérer diriger le gouvernement dans les prochains mois.

Dans ce contexte, Alter Summit exige :

  • que le peuple grec puisse souverainement choisir son destin sans interférences de la part des institutions européennes et des grands médias nationaux et internationaux et sans menaces de la part des politiciens ou des marchés financiers ;
  • qu’un gouvernement élu puisse choisir les politiques qui répondent le mieux aux besoins de sa population surtout quand il promet des avancées démocratiques.

En outre, Alter Summit soutiendra tout parti ou mouvement politique en Grèce ou ailleurs en Europe qui se donnera comme tâche de répondre aux enjeux suivants que nous avons définis dans notre Manifeste de juin 2013 :

  • mettre un terme à l’esclavage de la dette c’est-à-dire – entre autres - annuler en urgence les memoranda imposés par la Troïka aux pays surendettés et suspendre le paiement de la dette jusqu’à ce que les populations soient protégées contre la pauvreté grimpante et le chômage ;
  • mettre un terme à l’austérité en refusant ou en annulant les traités et règlements qui l’imposent et en assurant une justice fiscale ;
  • inverser la tendance actuelle de suppression de droits notamment en restaurant la liberté de négociations et d’actions collectives ;
  • mettre la banque et la finance au service du bien-être des peuples.

Les citoyens doivent pouvoir décider. L’Europe doit changer de cap. L’entrée en jeu de nouveaux acteurs dans l’arène politique européenne pourraient modifier le rapport de force en faveur des aspirations progressistes.

Une campagne internationale de soutien au peuple grec se met en place en Europe. Alter Summit s’y associe et y participera selon ses moyens. Alter Summit coordonne des organisations syndicales, des ONG’s et des plateformes sociales de toute l’Europe; toute cette diversité du mouvement social exige aujourd’hui le respect des choix souverains du peuple grec et le soutient dans sa lutte pour plus de démocratie.

Alter Summit contribue par la réflexion, le débat et la mobilisation à la construction en Europe d’un mouvement social fort, garant d’avancées politiques vers une Europe démocratique, sociale, écologique et féministe! Nous voulons mettre un terme à l’austérité et exigeons une véritable démocratie !

Bruxelles, le 9 janvier 2015
Visitez notre page web dédiée à la Grèce